Un rayon de soleil, ça vous transforme

Et non nous ne sommes pas sur une île du Pacifique, ou en lisière d’une forêt tropicale mais bien à Lappeenranta.

Adieu (ou du moins l’espérons) neige et glace, nous pouvons enfin profiter de la plage de sable rose, et voir s’éloigner la pellicule givrée qui recouvrait le lac Saïima sur plus d’un mètre de profondeur. Les températures ne sont toujours pas suffisantes pour faire bronzer notre petit bidon désespéremment blanc, mais nous frisonnons de plaisir sous la chaleur du soleil et c’est déjà bien !

Vendredi je pars à l’extrème sud-ouest de la Finlande, à Turku, rejoindre Sébastien et toute sa petite famille pour fêter le printemps. Ici l’arrivée du temps clément est fêté pendant plus de quinze jours et samedi, 1er mai, il y a un festival d’organisé à travers tout le pays. Je laisse donc mon amoureux qui croule sur une tonne de travail en ce moment et pars en train en solo. Je devrais rentrer lundi dans la journée.

A très vite

Les Apprentis Nomades

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *