Sous les sunlights…

Où en étions-nous ? Ah oui, Bayron Bay. Après une nuit en camping pour faire le plein d’eau et recharger notre amie Bertha, nous explorons les environs, petites criques sauvages de sable blanc, grandes plages à perte de vue, balades dans le centre-ville où se mêlent gaiement les hippies, les bohèmes et surfeurs bodybuildés… Sur la Golden Coast, aux frontières du Queensland, ça commence à sentir l’huile solaire. Nous ne quittons désormais plus tongues, maillots de bain et surtout crème 50 ! C’est bon les vacances !!!

P1190328 - CopyUn peu plus au nord, nous traversons Moreton Bay, au large de Brisbane pour quelques jours sur l’île de North Stradbroke Island. A la descente du ferry, avec le nouveau fuseau horaire, la nuit tombe plus vite encore ; il est 18h, et le soleil n’est plus qu’une lueur à l’horizon : il est temps de trouver où nous poser pour la nuit. Ravis, nous trouvons un petit parking isolé, au bord de l’océan, un petit barbecue et des toilettes publiques pas très loin. Le grand luxe !!! Nous nous installons tranquilou bilou, commençons à nous plonger dans nos bouquins, bercés par le mouvement des vagues… Quand « toc, toc, les gars vous ne pouvez pas rester ici (en nous pointant l’énoooorme panneau interdit de camper à quelques pas, et sur lequel nous avions fermés les yeux… peut-être en imaginant qu’il disparaitrait. Bah oui quoi, ce coin il était super chouette !). Nous voilà donc délogés par la sécurité de l’île comme des malpropres. Tout penaud et en pyjama, nous repartons tel des vagabonds à la recherche d’un petit spot discret, cachés derrière des arbres et éteignons vite pour ne montrer aucun signe de vie…

P1190451Notre séjour insulaire se passe bien. Nous vivons au rythme du soleil, réveillés par la chaleur étouffante à 6h du matin, partons courir pour nous mettre en appétit, puis à pied sur les sentiers de randonnées qui parcourent l’île. Ici, avec les panneaux « Warning » partout, nos petites promenades se transforment vite en véritable aventure : la tension monte immédiatement d’un cran en lisant les consignes de sécurité face aux crocodiles… aux serpents… aux méduses… On avance donc d’un pas prudent, baissant la tête régulièrement, nous faisant une p’tite frayeur régulièrement (bah oui deux myopes dans la jungle ça peut prendre facilement un tronc pour un alligator… qui se moque ?!). Mais de belles surprises ponctuent notre parcours, tout mignons petits koalas endormis agrippés sur une branche d’eucalyptus ;  kangourous pas farouches sortant des fourrés, perroquets tous plus colorés les uns que les autres et à l’horizon dauphins et tortues de mer. Un vrai safari !!!

P1190392 - Copy

Et puis quelle joie de retrouver les merveilles de l’océan avec palmes et bouteilles. Les conditions sont difficiles lors de cette première sortie en mer. Le bateau remue, tangue, gite, roule… burps rien qu’en l’écrivant mon estomac s’en retourne. Bref, vous l’aurez compris, après avoir vidé mes tripes pour le plus grand bonheur des poissons, je m’équipe (enfin l’équipage et mon Chalou m’équipent car trop blanche et tremblante pour le faire), et hop on me jette à l’eau. Flo quant à lui, frais comme un gardon, fixe la GoPro sur son front et me rejoint avec aisance. Enfin la tête sous l’eau, tout s’apaise, malgré le courant et le peu de visibilité, la plongée est sensationnelle … On vous laissera découvrir la vidéo, à regarder jusqu’à la fin ( 😀 ) dès que nous pourrons la mettre en ligne.

P1190477De retour sur le continent, nous repartons vers le Nord. Aujourd’hui, après des centaines de kilomètres avalés, nous voilà à hauteur de Fraser Island, dans le parc naturel de Rainbow Beach. Nous avons posé Bertha au bord de la plage au milieu des pins (après l’avoir pris à tors pour un 4×4… merci aux locaux pour le désensablage). À l’abri des arbres, guettant les koalas et la nature qui s’ébat autour de nous, ce petit coin aux airs de Robinson nous va bien. Forcément nous sommes un peu frustrés de ne pouvoir vraiment nous baigner dans la baie azurée (requins, méduses et courant obligent)… « C’est comme si on te tendait une glace trop appétissante, bien brillante, bien fraîche, en te disant qu’elle était empoisonnée… » [Flo]. Du coup nous trempons juste nos fesses tout en guettant l’horizon (et les ailerons…)

P1190020 - Copy

Plus que 15 jours avec le van, on commence un peu à s’organiser car les distances sont énormes et les spots pointés sur notre carte ne cessent de s’ajouter. Nous avons pris le temps de tracer un semblant d’itinéraire pour les prochains jours, faits quelques choix cornéliens… il y a tellement de choses à voir ! Nous devrions atteindre la barrière de corail d’ici la fin de la semaine ou début de semaine prochaine. Désolé pour le peu de news, les cybercafés semblent inexistants ici et les MacDo ont une connexion wifi tressautante ne nous permettant pas d’uploader photos et vidéos…

Je vous laisse, la plongée m’appelle, encore merci pour tous vos commentaires et à bientôt

Blub blub blub… blub… blub

Les Apprentis Nomades

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *