Oh my god !

Hello ! On vous previent tout de suite c’etait une journée de fou !

Bon pour moi il est encore aujourd’hui mais aussi hier et demain… enfin voila 26h que severine et moi n’avons pas vu un oreiller !

Hier soir … plutot mercredi soir, la miss est venue me rejoindre a Nice, nous avons fini de boucler nos affaires ensemble et avons tente de canaliser notre excitation. Couchee 0h30, le reveil a cruellement hurle a 3h50 du matin.

La tete en vrac, le teint blafard nous avons pris notre taxi pour l’aeroport d’ou nous avons decolle a 6h50. Escale a francfort apres quelques frayeurs, nous avons finalement pris la direction des etats unis en fin de matinee. Le vol s’est tres bien passe, aucune turbulence, ce qui a comblee severine pour qui c’etait le premier vol long courrier. Outre le fait que nous etions coince entre deux grands gaillards aux jambes et aux ronflements encombrants, nous avons pu nous reposer un petit peu en prevision de la double journee qui nous attendait.

Arrivees a l’heure, nous etions tout de meme bien angoissees par la securite americaine. Les garcons nous avaient annonces plus de deux heures d’attentes avec des agents peu commodes. Que neni, nous etions quasi seules, le douanier tres friendly, un petit sourire a la webcam, les petits doigts sur le scanner et zouuu nous voila en territoire americain !

Ca semblait bien facile, un peu trop a notre gout ! Notre premiere mission (nous ne pouvions que l’accepter) etait de trouver un moyen pour se rendre dans le centre ville et rejoindre les garcons a l’hotel club quaters. Les americains sont avares d’information, de signalisation… l’instinct est plus que primordial. Apres 5 echecs (aucun agent d’accueil et que des touristes ne connaissant pas encore la megalopole), nous avons finalement trouve le bon metro, le bon terminal par total hasard, rencontre des voyageurs adorables qui n’ont pas hesite a nous donne un coup de main … Nous avons finalement pris la blue ligne du metro aerien en piteux etat, et 30 mn plus tard avons retrouve avec notre petite carte et notre peu de sens de l’orientation le fameux hotel …. ou les gars ne nous attendaient pas encore (ils etaient toujours en meeting aux techs lab d’Accenture a qqs blocs). On ne sait finalement pas trop mal debrouille avec ma coequipiere, de vraies pros ! On a un peu plus de merite que nos hommes qui ont ete conduits pendant 15 jours comme de vrais nababs en limousine non ? :p

Apres les retrouvailles, nous avons pris le temps de nous changer, souffler 20mn et sommes partie a la decouverte de l’impressionnante cite. La ville est gigantesque, incroyable, immense, spacieuse malgre les incroyables buldings qui viennent chatouille le ciel. Nous avions a peine fait le tour du bloc et nous etions engage sur la michigane avenue que nous avons entendu un fracas assourdissant, des cris, des « oh my god !’ … nous nous sommes retournes et a travers le mouvement de foule nous avons vu etre ejecte deux pietons, un homme et une femme, etales en plein milieu de l’avenue.

De ce que nous avons compris, le chauffard qui avait voulu prendre la rue a contre sens a percute a pleine vitesse un 4×4, et en prenant la fuite en marche arriere, a renverse de plein fouet les deux malheureux pietons ; le vehicule est venu s’arreter sur le trottoir, le chauffeur en est sorti en courant et a tente de s’echapper malgre la foule qui tentait de le retenir ! J’ai biensur couru sur les lieux de l’accident, les deux pietons etaient grievement blesse avec sans doute un trauma cranien, des plaies multiples. Je n’aurai jamais cru dire ca un jour mais j’ai hurle « Call now 911 !’, j’ai pris en charge les victimes avec une autres nurse et un medecin americain. Les pompiers et policiers sont arrives tres rapidement, dans un concert de sirene digne des meilleurs films americains. Un policier m’a pris a part pour me demander des explications, le chef des pompiers idem. Lorsque j’ai explique a mes deux collegues de quelques minutes que j’etais sur le territoire depuis moins de deux heures, ils ont hallucine ! Je ne pensais pas vivre mes premiers pas a chicago en tant qu’infirmiere, au coeur d’un tel evenement, sous l’oeil des cameras et des journalistes : la preuve en image (a peine arrive nous somme deja en photo sur le journal) et en mot avec l’article du Chicago Tribune et de la NBC : Breaking news et NBC Chicago

P1070055Bref !!!!!!!!!!!!!!!! Quel truc de ouf j’ai envie de dire ! L’aprem s’est heureusement deroule plus calmement, nous avons pris un verre au 96e etage au John Hancock pour se vider la tete avec une vue imprenable sur la ville et le lac Michigan. Un peu zombifiees par le decalage horaire, le peu de sommeil, la descente de l’adrenaline… nous avons arpentes les rues tranquillement, reperes les bons plans shopping pour demain et avons fini dans un fast food typiquement chicagoien (je ne suis pas vraiment sur de ce dernier terme). C’est vraiment dingue nous avons l’impression d’etre dans un film americain, d’autant plus avec l’evenement de tout a l’heure … les rappeurs sont exactement les meme que dans nos representations, les policiers sont a chaque coins de rue et a la table voisine au fast food, les sirenes hurlent en permanence … mais ou est Bruce Willis ???? 😉

Sur ce, je crois qu’il est temps de prendre conge pour reposer mon pauvre corps tout dephase, j’entends encore une sirene au loin….
Gros bisous a tous

A tres vite

Les Apprentis Nomades

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *