Home sweet home

Bonjour a tous,

Nous sommes revenus en nos terres nicoises hier en fin de matinee ! Nous sommes partis jeudi en fin d’apres midi apres avoir fait tour dans les laboratoires de Sony sur l’avenue Madison. Nous nous sommes bien amuses avec les applications vulgarisees du geant de l’high tech : programmation et manipulation de robots, simulation d’operation chirurgicale, enregistrement de journal televise avec prompteurs et camera, animation de personnages grace a la reconnaissance de mouvements… bref un bon moment en ce temps pluvieux. Ok, nos deux geeks preferes ont bien entendu trouves ca bien mediocre face a leurs propres applications made in Sophia 😉

Nous avons quittes l’appart comme des voleurs, le charlot de bailleur ne s’est meme pas presente pour recuperer les clefs ! Ayant peur de louper notre vol, nous ne l’avons pas attendu et avons hele un taxi direction l’aeroport JFK (occasion de rencontrer un dernier new yorkais passionne, multipliant les competences et les jobs) ! Aucun probleme de douane (j’ai juste ete choquee de devoir passer par le detecteur ou tu es deshabille entierement par rayon X a JFK), nous stressions quand meme d’etre un peu embetes a notre arrivee en France car meme si rien n’etait de valeur, nous avons quand meme fait le plein de fringues et hightech (10 dollars par ci, 200 dollars par la…) ! Bref, tout est bien qui fini bien !

Nous reprenons nos marques petit a petit, nous luttons contre l’appel anarchique de notre couette et de nos ventres completement deglingues ! Les valises sont defaites, les machines s’enchainent. Nous avons fait le plein de fruits, legumes du soleil pour une petite cure de vitamines !

Voici donc notre dernier article aux saveurs americaines ! Ce fut encore un bien beau voyage, ponctue de belles rencontres, de belles surprises. Comme m’a dit Flo juste avant de prendre l’avion, nous nous sentons tellement vivants lorsque nous voyageons, nous croquons la vie a pleine dent sans nous poser de question comme si tout alle soudainement disparaitre. Il nous restera sans aucun doute la sensation de liberte des routes a perte de vue, le gout toujours un peu fade mais desesperemment addictif des burgers et autres cochonneries tout au long du voyage, mais aussi la folie des hommes face a leur desir insatiable de hauteur, la course poursuite permanente des villes avec le temps contrastant avec la douceur de vivre des campagnes profondes de l’Indiana ou de l’IIlinois… la spontanneite des americains, leur patriotisme, leurs valeurs et leur foi deconcertantes. Une belle rencontre avec Severine et Davy, un beau petit couple avec qui nous sommes ravis d’avoir partage tant et tant de fous rire : ceux qui me reviennent spontannement sont « princesse paillette », « la course poursuite pour le diaporama au coucher du soleil », « la decouverte du motel kitchissime a cleveland », « l’aventure de paul » … desole pour ces private joke, qui j’espere les feront sourire tous les deux !

Nous apprecions notre petit cocon avant que le voyage nous demange de nouveau. Prochain voyage prevu la Sardaigne fin aout, et pourquoi pas, croisons les doigts, une mission a l’etranger pour Flo ….

En attendant, comme ils disent la bas :
Take care of you, See you, Cheers, Xoxo… We love you

Les Apprentis Nomades

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *