Ahhhhh le retour !

Hi everybody’s !!!

Ca y est nous sommes prêtes et plus qu’impatientes de rentrer vous retrouver tous ! Nous sommes bien arrivés hier sur Tana, pas de problème d’avion, le vol était étonnemment à l’heure 😉 On s’est trouvé un petit hôtel pas cher, et avons retrouver Fabrice notre chef de mission, Martine, une médecin et Julien, un dentiste rencontré dans le taxi pour une dernière soirée malgache. Moi elle fut vite interrompue par une intoxication alimentaire … encore une me dites-vous … ah oui, j’ai regardé avec des yeux d’enfants le mot « lassi ananas » sur la carte, je n’en avais pas bu depuis plus d’un an et j’aaaadooore ça. Maeva a essayé de m’en dissuader mais ça me faisait tellement plaisir 😉 30 minutes plus tard, barre au ventre et l’inévitable : malade comme un chien le reste de la nuit ! Vous vous rappelez la scène mythique de Charlotte au Mexique dans le film « Sex and the City » ? et bien pareil !

Bref, Maeva est parti en boite avec Fabrice et Julien, histoire de profiter de cette dernière nuit au bout du monde. Ce matin, levé le plus tard possible (8h) pour que l’attente jusqu’à l’embarquement nous paraisse le moins long possible ! On a traîné, fait nos sacs, mangé un bout. Là on va aller faire le tour d’un marché artisanal pour voir ce qui pourrait bien rentrer dans notre sac après l’avoir bourré comme des folles 😉 Décollage prévu à 22h15 si tout va bien. On a hâte d’arriver, pas tellement de se payer les 11h d’avion qui nous attendent !

Ca fait très bizarre de se dire que notre aventure est terminée, on se sent un peu malgache d’être restés là aussi longtemps, entourés que de gens du pays, intégrés. Nous avons fait tellement de choses qu’on a l’impression d’être là depuis une éternité ! Nos hommes et nos familles nous manquent terriblement, le retour à l’école un peu moins 😉 On a hâte de vous montrer les photos, de vous raconter les anecdotes qu’on ne vous à pas dévoiler. Nous sommes ravie d’être parti ensemble, de s’être découvert, d’avoir partager tout ça. Ravies aussi de savoir que vous avez suivi nos aventures, même si nos messagers de chox n’avait pas de nouvelles aussi régulièrement que nous l’aurions voulu ! On vous aime très fort !

A très très très vite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *