3 et 4 août 2009

3 août :

Aujourd’hui, pas mal de consultations, et comme toujours beaucoup de bébés. Avec Maeva, nous avons soigné un nouveau palu aujourd’hui, une fille de 13-14 ans à 40° de fièvre. Nous avons appris par Marie-France qu’elle était enceinte, et que cela serait surment le fruit d’un inceste … écoeurant ! J’ai été attendrie par tous les petits bébés que j’ai pris en charge : un d’1 mois à peine, que je venais de prendre dans mes bras pour l’ausculter, s’est blotti contre mon épaule et s’est assoupi. Au moment de prendre sa température, il m’a aggripé l’index et ne l’a plus lâché, c’était craquant ! L’après-midi nous avons poursuivi notre séance pince à épiler en rigolant toujours de plus belle, et fait un tour au « supermarché » = minuscule hutte où s’entasse un bric à brac innomable dont des piles, du poisson séché, du savon et surtout des gâteaux secs pour caler nos petites faims. Ok, quelques trucs ont légèrement dépassé la date de péremption, mais bon ! lol

4 août :

Consultations toujours. Nous avons fait des points de suture à un jeune garçon qui s’était ouvert à l’arcade à deux endroits. N’ayant pas de xylocaïne, nous avons du les faire à vif … arfff il n’a pas passé un très bon moment même si nous avions pris la plus petite aiguille. Nous étions supervisés par Marie-France qui était occupé ailleurs. En fin de matinée, nous avons fabriqué une affiche pour sensibiler les villageois à l’existence de la grippe A. En effet, Marie France a été alerté par l’ambassade de France qui lui a déjà envoyé du Tamiflu, mais pas de masque FFP2 pour se protéger, chercher l’erreur. Elle redoute plus que tout l’arrivée de la saison des pluies qui commence dans 2 mois à peine, ce qui signifie plus de nourriture donc baisse d’immunité des villageois donc des symptômes beaucoup plus graves que nos symptômes d’occidentaux. Nous en avons fait également une autre pour sensibiliser à l’hygiène, gros problème ici, ils viennent des bidonvilles de Tana à l’origine : nous nous sommes donc amusé à dessiné, coller, bricoler avec des découpages de vêtemnts et savons dans nos magazines de fille : notre créativité est débordante quand on a peu de moyens lool ! Nous avons rencontré le président de l’association également, Jacques Tronchon. Maeva est en pleine crise d’allergie, elle éternue à s’en décoller la cervelle, j’espère qu’elle n’est pas allergique à la terre de Mada, on serait bien dans la m… lol.

Ce soir, panique. Nous avons vu un départ de feu de brousse sur la colline d’en face. Sachant qu’autour de nous, il n’y a QUE que la brousse …. on a carrément flippé. Surtout qu’on nous avait expliqué qu’avec le vent, cela pouvait progresser très vite et qu’en mai, une partie de camp avait pris feu ….. arf ! Nous l’avons surveillé une bonne partie de la nuit …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *