A couper le souffle !

NV1 (11)

Ce pays est à couper le souffle.

Dès nos premiers instants en Nouvelle-Zélande, cette sensation de grands espaces que nous avions finalement peu ressenti en Australie, s’exprime de plein fouet ! On se retrouve insignifiants, à contempler montagnes démentielles, lacs grandioses et baies paradisiaques. Tout semble avoir été retouché par Photoshop tant couleurs et contrastes sont intenses. La bande originale du « Seigneur des Anneaux » ne nous quitte pas et j’ai vu plusieurs fois Flo se retourner guettant wargs, magiciens, nains et elfes… tant ces lieux semblent magiques !

Retournons en arrière… Nous commençons donc l’année sous de drôles d’auspices : 1er janvier 2014, il est minuit pile lorsque nous tendons nos passeports au douanier ! Minuit une, main dans la main nous traversons ensemble l’invisible frontière : nous sommes au bout du monde ; et en effet, une coutume bien locale vient nous le rappeler. Nous sursautons quand, dans l’écho du hall d’aéroport, deux agents de police, béret et cornemuse, entonnent un vibrant « Ce n’est qu’un au revoir » 2013 suivi de l’hymne néo-zélandais en hommage à cette nouvelle année. Incroyable.

Mais la nuit ne s’arrête pas là. Île oblige, tout effet traversant l’océan doit être contrôlé… minutieusement… très minutieusement. C’est ainsi que notre tente part pour 5, 10 … 20 minutes, enfin un moment interminable, le temps qu’un douanier consciencieux la démonte entièrement, loupe à la main, à la recherche d’animaux exotiques (fourmis, araignées, moustiques, débris de feuilles, poils de fesse… :P). Après nous l’avoir faite laver à l’éponge et secouer dans tous les sens, nous sommes soulagés et heureux de pouvoir repartir avec, malgré l’araignée (brrr) et œufs de fourmis trouvés. « Ouffff, sympa le douanier ! » [Flo, 1h05].

« Mais quel connard ce douanier… » [Flo, 2h30] en tenant péniblement de remonter la tente de A à Z, à la seule lumière des étoiles (plus de piles dans les lampes), et avec un froid de gueux.

Nous passons deux jours à Christchurch, ville se reconstruisant petit à petit après deux violents séismes l’ayant en grande partie détruite en 2011, le temps de préparer un début d’itinéraire puis partons à la découverte de l’île du Sud. Au programme : de la marche, de la marche, beaucoup de marche ! A peine sortie de la ville, nous sommes ébahis par cette nature à l’état brute : le vent souffle violemment, le ciel change de couleur à chaque instant, les collines verdoyantes sont ponctuées de centaines de « flocons duveteux et bêlants »… la lumière ici est époustouflante, un régal pour photographe.

NV1 (2)Premier arrêt, Akaroa, ancienne colonie française, nichée au creux d’une baie spectaculaire. Entre la « Gendarmerie », la « Boucherie », la « Rue Oliver », le « Café la Mer » et les touristes qui se gavent de croissants au milieu des drapeaux tricolores, on se croirait de retour pour un instant. Nous inventons une nouvelle discipline olympique, le « Triathlon Furtif » : après une bonne rando, et trois heures de kayak à guetter les dauphins, voici l’épreuve « Echappe au Troll ». Bon ok les trolls étaient en réalité des vaches… mais quand même, on met plus de deux heures à rentrer au campement, passant de champs en champs, nous jetant dans les fourrés, enjambons les barrières et nous planquons dans des arbustes épineux à l’approche des bestiaux ! Quel fou rire 😛 !!!

NV1 (25)

NV1 (16)

NV1 (23)Voilà deux jours que nous parcourons la région des grands lacs, vestiges d’anciens glaciers. L’eau semble irréelle passant de l’azur à un bleu glace, tellement intense.

Les montagnes pourpres et or aux sommets enneigés nous offrent les paysages les plus grandioses qui nous ai été donné de voir, nous en avons les larmes aux yeux. Nous campons dans des lieux complétement sauvages et gratuits, avec lacs comme baignoire (brrrrrr) et feu de camp pour se réchauffer.

NV1 (26)

Au fait, nouveau pays, nouveau fuseau horaire (+12h pour vous) et surtout nouveau climat. Ici, nous perdons d’un seul coup 20 ou 30 degrés par rapport à l’Australie. On comprend bien pourquoi la nature est si verdoyante, pas un jour sans une petite ondée ou même une grosse mousson : après avoir marché plus 3h sous une pluie battante aux abords d’un glacier… nos vêtements et chaussures sont encore à tordre, du coup, nous lançons une nouvelle mode : sous-pull odlo, polaire, parka… et tongs-chaussettes (avec 8 degrés aujourd’hui…) !

NV1 (32)

NV1 (31)Descendant vers le sud, dans les régions montagneuses atteignant plus de 3500m d’altitude, nous côtoyons glaciers et sommets enneigés. Proches de l’Antarctique (et donc du trou de la couche d’ozone… hypocondriaques s’abstenir), les journées sont froides mais surtout très longues. Le soleil pointe le bout de son nez dès 6h pour disparaître à plus de 22h : un petit air de Finlande quoi !! Ici les wallabies et kangourous ont cédé la place aux moutons… qui sont partout. Devant la tente, attendant devant les toilettes, ou venant téter une tong… sont trop mignons !

Vous pouvez voir d’autres photos dans la galerie « Nouvelle-Zélande ».

On vous embrasse,

A très bientôt

Les Apprentis Nomades

NV1 (5)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *